Stocker avec amour, le cas épineux du snorkeling.

Some-of-the-Best-Snorkeling-Tips-for-Beginners_905x

Le plus grand problème quand on stocke quelque chose, que cela soit dans sa cave, au fond d’un placard, dans le grenier chez ses parents ou dans une pièce d’une maison de campagne, c’est généralement que, 1 / on oublie ce qu’on a, et 2 / on ne sait jamais où c’est rangé ! Genre on sait que l’année dernière, au mois de juillet, on a acheté ce super combo masque/tuba/palmes qui en a rendu plus d’un(e) jalou(se)x sur les plages de Porto Vecchio. Et puis on est rentré de vacances, on était bronzé, mais on était triste. Tout le monde nous disait « oh tu as bonne mine » et nous on se disait « mais c’est pas possible c’est déjà l’hiver, Paris c’est l’enfer ». On était le 2 septembre. On faisait la gueule. Et voir cette paire de palme, hier objet tant désiré, ne faisait que nous rappeler à ce triste été désormais terminé. Déjà il nous aura fallu 2 bonnes semaines pour nous résoudre à ranger ces palmes. Ensuite encore 2 semaines pour se dire qu’en fait des palmes rangées au milieu des chaussures, c’est cohérent en terme de destination corporelle, mais pas trop en terme d’usage au quotidien. Du coup, on les aura mises dans un vieux sac Décath, on sera descendu à la cave, et on les aura balancées au milieu du bordel indécent et poussiéreux de cette pièce qui ne sert qu’à contenir le bordel que l’on ne veut pas voir.

Et là on est à nouveau en juillet (l’hiver est passé vite, c’est cadeau.. et c’est assez dure comme ça dans la vraie vie). Et on se dit ‘Tiens j’avais pas acheté un super combo masque/tuba/palmes l’année dernière? Mais si j’en suis sûr, un truc cool et cher qui marchait trop bien, je nageais trop vite, je voyais trop bien… Mais il est où? ». Question fatidique. Réponse erratique. En fait on n’en sait rien. L’hiver a été trop long et le froid a bouffé nos neurones. On a quand même d’autres sujets plus grave à traiter au quotidien (boire, manger, boire, boire). Et pis en vrai ces palmes, on les kiffait, mais on les a vite oubliées. Alors on cherche : d’abord avec les chaussures (archi logique), ensuite sous le lit, en haut du dressing, puis en bas du dressing, dans tous ces endroits bien inaccessibles, on se dit « non je les ai quand même pas rangées dans la cuisine? genre sous l’évier ».. Alors on cherche là aussi. On profite d’un week end chez ses parents pour bien checker qu’elles n’y sont pas non plus. On appelle deux, trois potes à qui on est certain de les avoir prêtées pour un stage intensif de snorkeling.. Mais non rien. On va faire un tour à sa cave, cet immonde temple du bordel, mais comme dans tout immonde temple du bordel on y retrouve rien.. Même si ce sac Décat plein de poussière enterré sous plein d’autres trucs nous dit bien quand même quelque chose, vaguement… Du coup on se décide, fier et conquérant : on les a perdues, on va en racheter.

Alors Stockoss on vous dit stop! On vous dit : conservez vos palmes dans un endroit sec et propre ça vous coutera presque rien. On vous dit en plus que vous saurez toujours où elles sont parce que vous les aurez dans la poche tout le temps (la magie d’internet héhé), on vous dit même que vous pourrez les prêter à un pote sans bouger de chez vous.. Et on vous dit surtout que l’on va tous, collectivement, arrêter de jeter des trucs utiles que l’on rachète un peu plus tard. Que l’on va créer un lieu où les objets de chacun seront rassemblés et pourront être utiles à tous. On va vous rendre service, vous allez rendre service à l’humanité.
Stockoss with love.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :